Toute ma vie a changé !

Dietmar, 60 ans

Toute ma vie a changé !

Dietmar, 60 ans

Toute ma vie a changé !

Lorsque l’on voit Dietmar, on a peine à croire qu’il était un « poids lourd » il y a quelques années encore. Aujourd’hui, il a une allure filiforme et déborde d’énergie lorsqu’il nous raconte son histoire. Et il se demande : Pourquoi n’ai-je pas compris beaucoup plus tôt ?

Ma motivation

Dietmar Vorher-

Jusqu’à la mi-2015, je m’occupais de mon père et j’avais à peine le temps de faire du sport et de l’exercice. En plus, je suis un vrai bon vivant. Autrefois, je mangeais beaucoup quand j’étais stressé, ou je me récompensais avec de la nourriture : je mangeais beaucoup de viande, de glucides et de snacks ; je pouvais avaler un sac entier de chips en une fois, ajouté à cela de la bière ou du vin. J’ai tout simplement ignoré le fait que je prenais de plus en plus de poids. Ou je me disais : Et puis zut, d’autres sont gros aussi.

À la mort de mon père, j’ai décidé de faire quelque chose pour moi, pour mon poids. J’avais prévu un périple en montagne avec des amis et je voulais perdre au moins 15 kg, le poids du sac à dos. À l’époque, mon poids était considérable… 130 kg. Je transpirais vite et faire du sport était impensable. Malgré tout, j’ai commencé à courir régulièrement, mais cela ne fonctionnait pas, car la charge sur les articulations était tout simplement trop élevée. Par chance, je connaissais déjà Precon grâce à qui j’avais déjà perdu du poids 25 ans auparavant. C’était sur recommandation de mon médecin. Malheureusement, je me suis blessé au sport et pendant une longue période, je n’ai pas pu pratiquer de sport. La prise de poids était également liée à cet incident. J’ai donc décidé d’essayer à nouveau

Mon programme

Au début, je n’étais intéressé que par la perte des 15 kg. Donc, lorsque je suis monté sur la balance, en juin, après les deux premiers jours, c’était un sentiment de victoire. Et dès septembre 2015, j’avais atteint mon premier objectif. Là, j’ai pensé : maintenant tu poursuis ! Et au bout de six mois, j’avais perdu beaucoup de poids. Au fond, tout est dans le mental. J’ai progressivement acquis une certaine discipline. Et avec Precon, je n’avais pas l’impression d’être au régime. Il existe une grande variété de produits et les repas rassasient vraiment. Lors du tour en montagne, par exemple, j’avais emporté des barres de céréales au yaourt YoghurtCrisp. C’était amplement suffisant malgré la lourdeur du sac à dos. Aujourd’hui, je mange de façon beaucoup plus consciente et mon estomac s’adapte progressivement aux petites quantités. Le matin, je prépare des flocons d’avoine avec des baies et des noix, le midi, je mange souvent une salade et le soir, je cuisine normalement. Fini le grignotage.

Dietmar Ganzkoerper-

Si j’achète des chips aujourd’hui, le sachet dure quatre jours. Et quand je me rends à un barbecue, je m’autorise une saucisse grillée. Sinon, je mange très peu de viande et j’évite systématiquement les fast-foods. Après les premiers mois, je me suis inscrit dans une salle de sport. Par chance, j’ai eu une coach très compétente et j’ai pris du plaisir à pratiquer du sport dès le début. J’ai essayé de nombreuses nouvelles choses, y compris des sports de groupe comme le « fit boxing » et le « Tabata ». Cependant, mon sport principal était le « spinning ». Le sport m’a beaucoup aidé dès le début : pendant que je suis occupé à bouger, je ne peux pas manger. J’ai ensuite connu un revers après une grave blessure sportive : je n’ai pas pu faire de sport pendant presque un an et j’ai rapidement repris du poids. Maintenant, je m’entraîne à nouveau 5 à 6 fois par semaine et je me prépare pour mon premier triathlon.

MES CONSEILS  À mon avis, deux choses conditionnent la réussite : la connaissance d’une alimentation correcte et la volonté intérieure de vouloir réellement changer quelque chose. La conversion ne fonctionne que si l’on « tourne consciemment l’interrupteur intérieur ». Si, au cours du régime diététique, certaines choses ne se passent pas trop bien, je recommande le conseil nutritionnel de Precon. J’ai souvent eu recours à cette offre, même lorsque je ne savais pas comment me comporter avant de me rendre à une fête. Ce que je déconseille absolument, c’est de se peser en permanence. Si, deux ou trois jours plus tard, il ne se passe rien, on est frustré ou inquiet. Même si on fait quelques écarts, on ne doit pas se laisser déstabiliser, mais continuer comme si de rien n’était. Il faut toujours garder en tête ceci : nous vivons dans le luxe. Nous pouvons nous passer de certaines choses sur une période limitée.

Ma réussite

Toute ma vie a changé ! Aujourd’hui, je suis en bien meilleure santé et je n’ai plus besoin de prendre de comprimés contre l’hypertension, par exemple. Par le passé, je pouvais à peine faire du sport ou alors j’étais totalement épuisé après le sport. Aujourd’hui, c’est l’inverse : si je ne fais pas d’exercice physique pendant quelques jours, je deviens irritable. Je maintiens mon poids depuis 2015 grâce à Precon. Parce que je mange, de temps en temps, une barre ou que je bois un shake. C’est ma façon de faire le jeûne de manière intermittente ! Avant, je m’habillais en 58, aujourd’hui en 50/52. Bien entendu, beaucoup l’ont remarqué et certains demandent même : Est-ce bien Dietmar ? J’ai toujours une photo de l’ancien temps comme fond d’écran… pour me rappeler de ne plus jamais reprendre de poids.

Notre paquet de démarrage " 1 mois "

Commencez votre régime sans souci avec tous les produits pour un mois !
Le grand plus : vous économisez 10%.

-Monat-Start-Paket FR

Notre paquet de démarrage " 1 mois "

Commencez votre régime sans souci avec tous les produits pour un mois !
Le grand plus : vous économisez 10%.

-Monat-Start-Paket FR

Notre paquet de démarrage " 1 mois "

Commencez votre régime sans souci avec tous les produits pour un mois !
Le grand plus : vous économisez 10%