Presque au but

Claudia, 26 ans

Presque au but

Claudia, 26 ans

J’ai réalisé un rêve

Après avoir changé d’emploi, Claudia prend de plus en plus de poids, sans en avoir vraiment conscience. Puis sa mère, qui a elle-même été en surpoids pendant des années, la met en garde : Si tu ne changes rien, tu vas finir comme moi. C’est d’abord un choc pour Claudia. Mais en qui d’autre pourrait‑elle avoir plus confiance qu’en sa mère ?

Ma motivation

Claudia R Vorher

En l’espace de deux ans, j’ai pris du poids, passant de 68 kg à 83 kg. 15 kg ! La raison principale : mon changement d’emploi ; avant, je bougeais beaucoup au travail puis je me suis retrouvée assise au bureau. Puis il y avait toujours quelque chose de sucré à grignoter et à l’heure du déjeuner, on mangeait copieusement. Comme je n’avais pas de problèmes de poids jusque‑là, je ne me souciais pas de ce que je mangeais. Et je ne me pesais pas non plus. Mes amies me faisaient parfois quelques remarques, que je ne prenais pas au sérieux.

Mais lorsque ma mère a abordé le sujet de mon poids, ce fut un tournant. Elle a toujours été en surpoids et n’a pu contrôler son poids qu’avec un anneau gastrique. Cette procédure fut très pénible pour elle. Elle ne voulait pas que les choses se passent de la même manière pour moi. J’ai donc essayé différents régimes et j’ai fini chez Precon. J’ai apprécié le fait que les conseillers ne font pas de promesses irréalistes. Je les ai appelés directement et j’ai immédiatement été mise en relation avec une conseillère au téléphone qui a m’a très bien comprise ainsi que ma situation. Dès le départ, le programme de régime diététique, le manuel, les règles simples et claires m’ont beaucoup plu. Je me suis sentie bien préparée et j’ai commencé avec une motivation totale.

Mon programme

Les premiers jours se sont bien passés, car j’étais vraiment motivée. Après tout, tout est dans la tête : il faut toujours garder à l’esprit que le corps reçoit tous les nutriments dont il a besoin. Et toujours combattre les démons intérieurs qui ne cessent de chuchoter : « Fais-toi plaisir, mange cela maintenant ». Leur voix est devenue de plus en plus faible. Pour moi, il était super important d’avoir quelqu’un pour me soutenir. Ma mère est un véritable coach pour moi. Lorsque j’ai un coup de mou, parce que rien ne se passe comme prévu, je peux toujours l’appeler. Puis elle me « rebooste ». Je suis en fait très disciplinée, cela m’aide. Je commence généralement ma journée par un shake ; à l’heure du déjeuner au bureau, je mange une barre. Si un collègue me regarde bizarrement, je m’en fiche. Je me passe facilement des collations et grignote une carotte ou bois un Spécial Herbes.

Claudia R ganzkoerper

Je réalise aujourd’hui que je mangeais souvent par ennui. Regarder la télévision sans manger, était presque inimaginable avant. Aujourd’hui, je fais mes courses de façon à ne plus avoir de tentations à la maison. Mon corps ressent très clairement ce dont il a besoin et ce qui est trop. Le changement le plus important se produit dans la tête.

MES CONSEILS  Il est important de se fixer des objectifs réalistes. Au départ, je voulais descendre à 58 kg. Mais j’ai très vite compris que ce poids n’était pas en adéquation avec mon corps. Il ne faut pas changer d’objectifs sans cesse. Mais si on exige trop, on tombe dans la frustration. Par ailleurs, il est important de rechercher le soutien des autres. De préférence de personnes en qui on peut vraiment avoir confiance. Il ne faut pas se laisser décourager par les revers. Tout le monde craque parfois, que ce soit pour un sachet de chips ou pour une tablette de chocolat. Le plus important est de reprendre le rythme le lendemain, de ne pas abandonner. De temps en temps, on peut aussi se faire plaisir ou tricher. Mais il est important de le faire consciemment et avec modération. C’est seulement ainsi que l’on en profite. Le sport m’a beaucoup aidée ; je ne peux que le recommander. Je me suis inscrite dans une salle de sport et j’ai fait beaucoup de cardio au début. Maintenant, j’essaie de me muscler.

Ma réussite

Je porte du 38/40 au lieu du 42 ! Je veux perdre encore 3 kg et je suis sûre que j’y arriverai bientôt. Ce que disent les autres m’importe peu. De toute façon, on ne peut pas plaire à tout le monde : certains diront « elle est grosse » et d’autres « elle fait attention à tout ». Je suis juste fière d’avoir tenu bon. Et je peux le dire : Precon est le premier régime diététique qui m’ait vraiment aidée.

Precon Diaetplan warenkorb mail FR

Votre régime alimentaire

Vous souhaitez un plan personnel ? Demandez alors votre régime alimentaire gratuit.

manual Neu columns FR

Le départ pour un nouveau Moi!

Notre manuel vous montre, comment atteindre, sainement, votre poids de forme avec Precon.