Tout simplement heureuse

Susan, 30 ans

Tout simplement heureuse

Susan, 30 ans

Je l’ai fait pour moi et pour ma fille

Susan était sur le point de se faire poser un anneau gastrique. À la dernière minute, elle s’est ressaisie et a commencé son régime diététique. Après des débuts difficiles, elle a réussi à atteindre, en trois ans, ce qu’elle avait du mal à croire elle-même. Elle nous raconte ici son histoire.

Ma motivation

Susan Vorher-

Après la naissance de ma fille, âgée maintenant de 10 ans, mon poids était tout à fait normal pour 173 cm. La séparation douloureuse d’avec mon partenaire et un autre échec sentimental ont été les déclencheurs de ma prise de poids. J’étais totalement déprimée, je ne pensais qu’à anesthésier ma douleur. Je sortais prendre des cocktails avec mes copines et à la maison, je mangeais pratiquement sans arrêt. Le matin, une fois la petite prête pour l’école, je m’asseyais souvent devant la télévision, je buvais du café avec du sirop de chocolat et mangeais du pain avec du Nutella et du chocolat.

Mais tout ce chocolat ne me rendait pas plus heureuse. Bien au contraire, je grossissais de plus en plus et ma frustration ne cessait de croître. Je ne quittais pratiquement plus la maison et j’en souffrais au point de ne plus accompagner ma fille à l’aire de jeux. Lorsque j’ai atteint 146 kg, mon médecin m’a recommandé de consulter une clinique spécialisée dans les problèmes d’obésité. C’est là que j’ai bu des shakes pour la première fois. C’était en fait pour me préparer à la pose d’un anneau gastrique. Mais ensuite, j’ai décidé de réessayer quand même de perdre du poids par moi‑même en puisant dans mes propres forces

Mon progamme

Chez une amie, j’ai testé un shake Precon à la vanille. Il était vraiment bon. Pour moi, seul un régime diététique soutenu par un produit diététique était envisageable. J’ai donc commandé le pack de démarrage Precon. Mais au premier essai, je n’ai pas tenu le coup et j’ai arrêté peu de temps après avoir commencé. Lorsque mon médecin de famille m’a dit une année plus tard que j’étais proche du diabète, j’ai essayé à nouveau. Cette fois, j’étais vraiment déterminée : je voulais perdre du poids pour moi et pour ma fille. C’était un devoir à son égard, pour qu’elle puisse encore profiter de moi. J’ai donc commandé un nouveau pack de démarrage et cette fois, j’ai perdu du poids sous le contrôle de mon médecin de famille. Le début a été difficile. Puis, soudain tout est devenu de plus en plus facile. J’ai tenu un journal précis et j’ai calculé les valeurs caloriques de chaque repas. Il m’a fallu encore un certain temps avant d’être vraiment rigoureuse. J’ai réussi à me défaire de l’habitude de grignoter, entre les repas, avec le produit Spécial Herbes. Son goût me plaît tellement que j’en assaisonne encore aujourd’hui mon gratin préféré.

Susan Ganzkoerper

Depuis, je prends généralement un shake au petit-déjeuner et je cuisine moi‑même à midi et le soir. Entre les deux, je mange tout au plus des fruits ou quelques noix. Je suis aussi plus rapidement rassasiée maintenant : avant, je mangeais une pizza entière et j’avais encore faim. Aujourd’hui, je me sens rassasiée après seulement trois ou quatre morceaux. Après trois mois, j’ai également commencé à faire du sport. Au début, j’étais épuisée au bout de cinq minutes. Mais mon frère m’a vraiment encouragée à ne pas abandonner. Aujourd’hui, je fais de la musculation 2 à 3 fois par semaine. Lorsque mon poids est revenu à la normale après environ deux ans, mon médecin m’a dit que c’était suffisant. Depuis, j’ai repris très légèrement du poids, mais ce poids est stable et je me sens bien.

MES CONSEILS  La chose la plus importante : il faut le faire pour soi-même. On peut tenir le régime diététique seulement si on l’a décidé soi-même. Et si, malgré tout, cela devient difficile, il ne faut ne pas perdre courage. Parfois, on est frustré. Il ne faut pas, pour autant, se laisser abattre mais lutter et continuer. D’après ma propre expérience, je peux dire que le jeu en vaut la chandelle. Le problème était que j’achetais toujours beaucoup trop à manger. J’ai donc changé de stratégie en allant faire les courses accompagnée. Cela aide. Lorsque l’on a quelqu’un avec soi, on maîtrise automatiquement mieux ses compulsions. En général, j’évitais aussi d’aller trop souvent au supermarché car les tentations y sont grandes.

Ma réussite

Deux choses m’ont vraiment surprise : je ne me serais pas cru capable d’aller jusqu’au bout. Et je n’aurais pas cru que le régime diététique fonctionnerait aussi bien ! En deux ans, rares ont été les périodes au cours desquelles je n’ai pas été constante. Heureusement, exception faite de légères vergetures, il n’y a plus de traces de mon ancienne vie sur mon corps. Je me sens vraiment super à l’aise et je n’arrive toujours pas à y croire. Je peux même porter du 34/36. Il m’arrive toutefois encore de prendre des tailles plus grandes au magasin. Et le plus génial : mon poids est stable depuis plus de sept mois. Tellement de choses ont changé dans ma vie : je suis plus sûre de moi et je m’amuse à nouveau vraiment. J’avais renoncé à retrouver un partenaire. Aujourd’hui, je vis une relation heureuse et ma fille est très fière de moi. Certaines connaissances ne me reconnaissaient même plus dans la rue. D’autres ont même dit : tu ferais mieux d’arrêter, tu maigris trop. Mais j’ai atteint le poids que je désirais. Si je devais reprendre du poids, je procéderais exactement de la même manière.

Notre paquet de démarrage " 1 mois "

Commencez votre régime sans souci avec tous les produits pour un mois !
Le grand plus : vous économisez 10%.

-Monat-Start-Paket FR

Notre paquet de démarrage " 1 mois "

Commencez votre régime sans souci avec tous les produits pour un mois !
Le grand plus : vous économisez 10%.

-Monat-Start-Paket FR

Notre paquet de démarrage " 1 mois "

Commencez votre régime sans souci avec tous les produits pour un mois !
Le grand plus : vous économisez 10%